Archive pour juillet, 2012

A vos cartes postales !

Pour ce dernier billet avant les vacances d’été, nous avons détecté pour vous une nouvelle appli Smartphone qui vous permettra d’envoyer toutes vos cartes postales sans vous lever de votre serviette. Plus besoin de franchir la porte d’un relais H ou d’un buraliste ni même de faire la queue à la poste pour acheter un carnet de timbres ! L’appli Cardagram vous permet de composer vous-même photo et message, puis se charge de les envoyer aux destinataires.

Lire la suite

Yves Saint Laurent 2.0

La maison Yves Saint Laurent lance le 20 juillet sa première palette de fards à paupières exclusivement conçue pour le web : « Devoted to fans ». Réalisée en partenariat avec Facebook dont elle reprend le code couleur, elle sera vendue sur la page de la marque en édition limitée (1650 exemplaires -dont 700 en France- en vente jusqu’au 5 septembre).

Lire la suite

C-1 de Lit : Le smartphone qui roule

La société Lit présente le premier véhicule deux roues électrique, dont la stabilité égale celle d’une voiture. Les roues sont en effet électroniquement contrôlées par gyroscopes ce qui permet au véhicule de conserver sa verticalité, même à l’arrêt. De quoi conjuguer vitesse et liberté d’une moto et sécurité d’une voiture.

Lire la suite

Gerhard Richter :« La liberté n’existe pas. D’ailleurs, j’ignore ce que je pourrais en faire ».

« J’aime ce qui n’a aucun style : les dictionnaires, les photos, la nature, moi et mes tableaux. Il ne s’agit pas d’exprimer un dogme dans l’œuvre d’art. Les tableaux que l’on peut interpréter et qui contiennent un sens sont de mauvais tableaux. Tout tableau est confusion, syllogisme et aberration. Il montre une infinitude d’aspects et nous ôte notre assurance parce qu’il nous montre l’objet dans son infinitude, la pluralité de ses significations et ne permet d’émettre ni jugement ni avis ».

Lire la suite

Adoptez les lunettes en cheveux 100% biodégradable

Studio Swine lance la première collection de lunettes réalisée à base de cheveux humains et de résine biologique. Azusa Murakami et Alexander Groves, les deux designers fondateurs de Studio Swine sont partis du constat que le Royaume Uni importait pour 15 millions de pounds par an de cheveux humains, en vue de réaliser des extensions. Ils ont donc décidé de se pencher sur cette inépuisable matière première que représente le cheveu, en cherchant à l’utiliser autrement.

Lire la suite