Le tie & dye d’hiver de Lanificio Subalpino, la nouvelle tendance à anticiper

Et si le tie & dye n’était pas seulement réservé aux collections printemps-été ? La coloration typique des contre-cultures détourne les silhouettes hivernales pour une esthétique renouvelée, entre effet naturel sublimé et influences classiques twistées.

tie & dye
Selected by PROMOSTYL
Des cotonnades estivales…

Apanage des vestiaires bohèmes et underground depuis le début des années 60, le tie & dye (ou dip & dye) n’a cessé de s’embourgeoiser sous les coups de crayon de créateurs en quête d’influences décalées. Rien que cette année, nous avons pu le voir chez la disruptive Marine Serre, l’authentique Stella McCartney ou encore chez l’audacieux duo Proenza-Schouler.

tie & dye
Selected by PROMOSTYL
tie & dye
Selected by PROMOSTYL

Devenu un enthousiasmant habitué des défilés printemps-été, l’imprimé symbolique des baba-cools et autres communautés hippies s’invite désormais dans les collections hivernales, concurrençant sérieusement les traditionnels tartans et jacquards. C’est du moins ce que révèle l’étude TEXTILES AW20-21 de nos stylistes ainsi que le Cahier Homme AW20-21 – Thème RAGS (pages 37 et 39) où l’on retrouve les tissus Tie & Dye du fabricant LANIFICIO SUBALPINO, déclinés dans diverses couleurs.

tie & dye
Selected by PROMOSTYL
… aux épaisses mailles anti-froid

Influence streetwear oblige, le tie & dye s’affiche dès l’hiver prochain sur des matières résolument conçues pour lutter contre les grands frimas, comme les velours, les jerseys de laine ou encore l’angora.

tie & dye
Selected by PROMOSTYL

Les mailles, qu’elles soient destinées à l’habillement ou à l’ameublement se parent alors de teintures aux allures artisanales, opérant des fusions chromatiques et de saisissants effets d’optique. Tel le spray d’une bombe utilisée pour les graffitis, le finissage gratté ou lavé d’un drap de laine natté offre au tie & dye une nouvelle identité, aux frontières du chic et du décontracté.

tie & dye
Selected by PROMOSTYL