Troisième édition du Forum de la Mode : au cœur de l’humain, du numérique et de la créativité.

Le 7 novembre 2018, PROMOSTYL était présent au Ministère de l’Economie & des Finances pour le Forum de la Mode, un rendez-vous annuel de la filière mode et textile pour la troisième fois consécutive et en partenariat avec le Ministère de la Culture.

Selected by PROMOSTYL
L’ouverture du Forum

En introduction du Forum de la Mode à Bercy, Guillaume de Seynes, président du comité stratégique de la filière mode et luxe et directeur général du pôle amont et participations d’Hermès, a mis en avant le grand potentiel de ce secteur, véritable atout pour la France.

Selected by PROMOSTYL

« J’ai un message de grand optimisme et de confiance sur le potentiel et la réalité de notre secteur. Nous vivons des périodes de croissance fortes notamment pour le luxe et c’est un atout incroyable pour notre pays dans la compétition mondiale », a-t-il déclaré.

En effet, des chiffres très positifs du secteur de la mode sont venus appuyés ses dires. Parmi eux, nous retenons que la mode en France c’est 154 milliards d’euros de chiffre d’affaires et plus de 616 000 emplois dans ce secteur.

Forum de la Mode
Selected by PROMOSTYL
De l’Humain à la créativité en passant par le numérique

Tout au long de cette journée, quatre tables rondes se sont succédées, abordant divers thèmes relevant tous des enjeux stratégiques pour le secteur de la mode.

La première discussion a porté sur l’Humain et la recherche d’une mode plus responsable. Eva Kruse, CEO et Présidente de EGlobal Fashion Agenda a souligné le grand potentiel d’une mode plus respectueuse de l’environnement auprès des consommateurs et de la planète. Barbara Coignet, Fondatrice de 1.618 précise également qu’aujourd’hui « nous faisons face à une population de consommateur exigeants, exprimant une véritable aspiration à plus d’éthique et d’humanité ». La transparence de production et la traçabilité des produits sont donc de mises afin de conjuguer l’économie et ces nouvelles valeurs ».

Selected by PROMOSTYL

La révolution numérique au cœur de la distribution fut le second thème abordé. Clarisse Reille, la Directrice Générale de DEFI a rappelé que le comportement de consommation est de plus en plus digitalisé, même si le magasin physique reste crucial dans le secteur de la mode. À titre d’exemple, l’intervenant Ulric Jerome, CEO de Matchesfashion.com a su profiter de l’émergence du e-commerce tout en préservant ces magasins physiques. Cette combinaison de canaux de distribution a permis à l’entreprise d’augmenter sa croissance de +44% en 2017.

Selected by PROMOSTYL

Jean-Bernard Della Chiesa, le Directeur Innovation du Groupe Etam a également précisé que « cette révolution numérique a deux axes : à la fois nous connaissons une forte digitalisation de la distribution mais paradoxalement nous n’avons jamais eu autant de contact avec les clients ». Dans le secteur de la mode, l’apport de technologie vient donc enrichir l’humain, et conjuguer les deux est une opportunité.

Selected by PROMOSTYL

Nous avons également pu découvrir à travers la troisième table ronde les métiers de la mode et les savoir-faire historiques. « Aujourd’hui, c’est compliqué de trouver des personnes formées pour les métiers techniques de la mode et qui ont l’envie de travailler », a déclaré Jean-Christophe Dutel, le directeur général de Dutel SAS. En effet, le problème majeur relevé lors de cette discussion fut le manque de formation professionnelle dans le secteur de la mode. Afin de remédier à ce manque d’offre, la formation est placée au premier rang.

Selected by PROMOSTYL

Effectivement, une toute nouvelle école va bientôt voir le jour, visant un rayonnement international à travers le rapprochement de l’IFM et de l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture. Cette école permettra donc l’amélioration et la transformation des formations avec des niveaux plus élevés, des filières diplômantes et plus larges. De quoi donner envie aux jeunes étudiants français de se lancer dans le monde de la mode.

Selected by PROMOSTYL

Enfin, la journée fut clôturée par une discussion reprenant le thème de cette troisième édition : la France, territoire de créativité mondiale. Christelle Kocher, fondatrice de la marque Koché a pu partager son expérience de ce qu’est pour elle, la création en tant que telle en France : « Pour moi, je vois la création à 360°. Je m’occupe à la fois du dessin, du digital, de la communication ».

Selected by PROMOSTYL

L’importance de l’expansion des réseaux sociaux a également été mentionnée pour justifier ce retour à la créativité. Mais aujourd’hui, la création s’exprime et se déploie de diverses manières comme ont pu l’expliquer les fondatrices de H(earring). Ces dernières ont décidé de décomplexer et démédicaliser les appareils auditifs en de véritables accessoires de mode.

Selected by PROMOSTYL

Cette troisième édition du Forum de la Mode s’est clôturé par l’intime conviction que la France est une terre de création disposant d’un riche écosystème de créateurs qu’il est important de mettre en avant et ainsi assurer le rayonnement mondial de la France, pays aux savoir-faire d’excellence.

Crédit Photos : Cyrus Cornut