Vers un nouveau textile pour nous rendre invisible ?

Une nouvelle matière textile qui permet de se confondre à la couleur de son environnement ? C’est l’innovation technique faite par la société russe Rostec qui, pourrait bien être un jour transposée à l’industrie du prêt-à-porter.

Rostec
Selected by PROMOSTYL
De l’armée au prêt-à-porter

Et si l’on portait des vêtements qui nous permettraient de devenir invisible, ou presque ? Longtemps réservés aux films de science-fiction, les tissus aux vertus caméléon pourraient bien devenir une réalité. Initiée par la société russe Rostec, une nouvelle matière technique, non tissée a été mise au point pour des besoins militaires. Une finalité spécifique, mais qui pourrait être aisément élargie au secteur du prêt-à-porter, et plus particulièrement celui des vêtements intelligents.

Rostec
Selected by PROMOSTYL

“ Nous parlons d’une innovation unique, qui pourrait changer radicalement notre manière de concevoir et produire des vêtements. Ces matières seront particulièrement très demandées, notamment pour des vêtements pouvant résister à des conditions extrêmes, que cela soit en termes de températures ou d’exposition au soleil.” a déclaré le ministre russe de l’ Industrie et du Commerce, Viktor Yevtukhov.

Un tissu d’avenir

Actuellement à l’état de développement, ces nouvelles applications du tissu de Rostec font l’objet d’investissements considérables, estimés entre 100 et 150 millions de dollars par des sources proches de la firme russe. Et pour cause, véritable levier de croissance, ces nouvelles matières techniques permettraient au leader de l’ex-Union Soviétique de compenser sa perte de vitesse dans le secteur textile traditionnel, toujours plus dominé par l’Inde, la Chine et l’Asie du Sud-Est.

Rostec
Selected by PROMOSTYL

« L’expérience montre, comme par exemple en Allemagne, que les textiles techniques offrent jusqu’à 70% de la croissance, transformant cette industrie en l’un des cinq secteurs de haute technologie du pays », a expliqué Andrei Razbrodin, président de l’Association russe des textiles et des producteurs techniques. Une aubaine stratégique qui pourrait bien révolutionner, par extension, toute l’industrie du prêt-à-porter.