Virgil Abloh revisite les pièces classiques de Vitra dans le futur en 2035

Virgil Abloh n’en est plus à sa première collaboration. Après Nike, Supreme, Ikea et beaucoup d’autres, Virgil Abloh, créateur phare du moment et nouveau directeur artistique de Louis Vuitton, s’est associé à l’emblématique fabricant et éditeur de meubles, Vitra. Ils présentent ensemble dans la caserne de pompiers de Zaha Hadid, au sein du Vitra Campus à Weil am Rhein, l’installation Twentythirtyfive qui retranscrit les questionnements de Virgil Abloh.

Virgil Abloh, Vitra
Selected by PROMOSTYL
Past/Present et Tomorrow

Sur la base de deux sections « Past/Present » et « Tomorrow », Virgil Abloh a choisi de mettre l’accent sur le rapport de l’homme à son environnement, son histoire et son rapport à la technologie. La première section « Past/Present » a été pensé comme un « condensé de souvenirs ». On y trouve des pièces iconiques signées Charles et Ray Eames, Earo Aarnio ou Jean Prouvé, certaines ayant été conservées telles quelles et d’autres redesignées.

Virgil Abloh, Vitra
Selected by PROMOSTYL

La seconde section ressemble selon le créateur au premier appartement d’un jeune adulte en 2035 – ce à quoi fait référence le nom de l’exposition. L’intérieur minimaliste, presque dépouillé, reflète les questionnements de Virgil Abloh face à notre rapport aux objets : « On peut vraiment se demander si nous aurons encore besoin de meubles d’ici 2035″, confie-t-il. 

Virgil Abloh, Vitra
Selected by PROMOSTYL
Virgil Abloh, Vitra
Selected by PROMOSTYL
Des pièces iconiques revisitées

Particulièrement fasciné par l’univers de Vitra et par le travail de Jean Prouvé, l’installation Twentythirtyfive a donné l’occasion à Virgil Abloh de redesigner des pièces iconiques disponibles en édition limitée.

Virgil Abloh, Vitra
Selected by PROMOSTYL
Virgil Abloh, Vitra
Selected by PROMOSTYL
Virgil Abloh, Vitra
Selected by PROMOSTYL

Il a ainsi revisité pour la section « Tomorrow » le fauteuil Antony et la lampe murale Petite Potence. La coque initialement en bois du fauteuil Anthony a été remplacée par une nouvelle en plexiglas transparent, révélant ainsi la structure métallique de soutien, avec une finition laquée orange vif. La potence a elle aussi été repeinte dans une finition laquée orange et son ampoule LED a été sertie dans une cage allongée.

Virgil Abloh, Vitra
Selected by PROMOSTYL
Virgil Abloh, Vitra
Selected by PROMOSTYL

Enfin, la dernière création de Virgil Abloh est un mur de céramique émaillée, le « Ceramic Block » qui ne sont pas seulement des éléments structuraux mais développent une vie propre en tant qu’objets de rangement dans le concept du créateur. 

Virgil Abloh, Vitra
Selected by PROMOSTYL
Virgil Abloh, Vitra
Selected by PROMOSTYL

Twentythirtyfive est un moyen de faire le lien entre le passé et le présent selon Virgil Abloh qui déclare : « Pour moi le design a toujours été un concept qui permet de faire un pont avec le passé avec un regard tourné vers le futur ».

Virgil Abloh, Vitra
Selected by PROMOSTYL